Petit retour.

Publié le par Juliette



Je n’avais pas écrit depuis plus d’un mois et c’est dur de revenir.

Tant de choses se sont passées et se passent. Je n’avais plus le courage d’écrire.
La boulimie, les compulsions sans vomissements avaient failli se réinstaller, heureusement, une amie m’a aidée à identifier la raison à temps.
Ça a désamorcé le mécanisme et ajouté du travail avec mon psy. Il me fait bosser et j’ai le cerveau en compote.
De cette boulimie là, on en est venu à parler de la dépendance affective, de la trahison puis des souvenirs ont refait surface.
Ceux-là, je ne sais pas si j’aurai le courage d’en parler avec lui. Il va le falloir, mais tout de suite, je ne sais pas, je suis comme détruite, honteuse.

J’ai appris la semaine dernière qu’une amie après des tests avait de l’ostéoporose diagnostiquée.
Elle est aussi anorexique et boulimique vomisseuse.
Elle était en pleurs au téléphone et j’étais effondrée le reste de la journée.
On a même pas 30 ans ! L’ostéoporose, je n’en ai pas, mais j’ai déjà une petite note de frais avancée : arthrose, rhumatismes, ulcérations dans l’estomac, ulcère dans l’intestin, mon bilan en immunologie n’est pas bien beau…
On a moins de 30 ans et on a le corps d’une personne de 60 ans.
Un corps détruit à l’intérieur, marqué et abîmé en surface : la peau entre autres…
Il a suffit d’un connard qui se trouvait là au mauvais moment, de moqueries plus jeunes sur notre corps trop rond, d’un abandon et on s’excuse de vivre en se tuant à petit feu.
On a passé un pacte, cette amie et moi, espérons qu’on va réussir. Pour l’instant ça va.
Elle ne se coupe pas, mais a un cœur fragile et joue avec sa respiration « dans l’espoir de faire une crise cardiaque »…
On a conclu : je ne me coupe plus et elle arrête ça.
Pour l’instant, ce n’est pas très dur car il me reste encore des marques, mais c’est quand la peau cicatrise que je commence à avoir du mal à résister.
Espérons que ça va marcher, pour l’instant j’y crois, je me sens comme responsable de son cœur. Puis j’ai tellement de mal à faire les choses pour moi, qu’en me disant « je fais ça pour … » c’est plus facile.

Je viens moins parce que ça ne va pas en ce moment. J’ai des cauchemars bizarres, des souvenirs qui se mélangent, je commence à voir des choses que je déteste et que je voudrais faire partie de ma tête. Je ne peux pas en parler dans mon blog parce que tout simplement, c’est n’importe quoi, tout est flou, tout se brouille. Tous les jours ça change...
Je ne comprends rien et je ne sais plus vraiment quoi écrire.
Je crois que cette thérapie va trop vite pour moi ou marche trop bien. Je n’en sais rien, mais là depuis quelques mois, je sens bien son efficacité. Non pas que j’aille mieux, c’est en fait pire : c’est que des choses remontent et que j’arrive à en comprendre d’autres.
Si j’avais imaginé à quel point l’anorexie et la boulimie étaient si symptomatiques. Je savais qu’elles étaient « les arbres qui cachent la forêt », mais là, plus j’avance avec mon psy, plus elles ont l’air de petits arbustes qui cachaient une forêt immense... C’est grand, je m’y perds et je commence à comprendre que les TCA et le fait de vouloir maigrir ne vont pas vraiment ensemble finalement. Ce sont des œillères perverses, mais il faut le reconnaître : bien efficaces ! J’y aurai cru presque 20 ans !!!

Bref, voilà pourquoi je viens moins, j’ai plus la force d’écrire tout ce qui se passe dans ma tête, déjà parce que je n’arrive pas l’identifier et surtout : j’aimerai m’endormir, je voudrais qu’on me débranche le cerveau plusieurs jours.
Laissez moi dormir tranquille et réveillez moi quand tout ira bien...
Réveillez moi seulement pour me dire : c’était juste un cauchemar !!

Publié dans Au quotidien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

audrey 04/06/2007 18:49

Salut. C'est la première fois que je viens sur ton blog, j'ai lu ton dernier commentaire et j'ai l'impression qu'au fur et à mesure tu commences à aller mieux, ce que j'espère pour toi, tu le mérites apparemment. Moi j'ai 20 ans et je suis boulimique vomisseuse et non vomisseuse, ça dépend et si tu veux venir faire un tour sur mon blog, il n'y a pas de soucis, si tu veux des conseils pour t'en sortir tu peux aussi t'adresser à moi, je suis sur la voie de la guérison, du moins je l'espère. Biz et à bientôt peut-être.

mouhahahaa 25/05/2007 23:00

Coucou, je me reconnais beaucoup dans les articles de ton blog. J'aimerai parler avec toi , si tu veux bien. Je te laisse mon adresse msn et espère que tu m'entrera dans tes contacts:
mouhahahaa@hotmail.fr
 
Merci d'avance!^^
Bizouxx et courage

Lola 21/05/2007 16:07

Salut Juliette,
Je viens de lire ton article et quelque part, je suis heureuse de ne pas avoir encore trouvé de "trucs" pour vomir même si l'hyperphagie saccage tout autant ma santé.
J'ai des troubles du comportement alimentaire depuis bientôt une vingtaine de jours, cela m'a fait prendre presque 6 kilos en si peu de temps tellement les crises sont violentes - et même si j'ai trouvé, je pense, une solution (retourner avec mon petit ami), je suis maintenant terrorisée chaque jour par cela, peur que cela recommence et que ma santé en prenne encore un coup alors que début mai encore, je mangeais normalement.. je n'ose même pas imaginer tout ce que tu as enduré mentalement et physiquement :-( ainsi que ton amie et perso, cela commence à peine et je pleure déjà pour que tout cesse.
Tu sais ce qui me rend triste, c'est que pour le moment, je suis pleine d'espoir, je me dis que tout est enfin fini vu que je suis réconciliée avec mon petit ami (il m'a abandonnée et j'ai plongé) mais d'un autre côté, je me souviens que chaque jour depuis 20 jours, je me dis que tout est fini et le soir, je me couche triste que cela ne le soit pas car une crise a surgi
Je pensais au départ que c'était de la boulimie puis on m'a dit que c'était de l'hyperphagie et je me sens assez seule avec ce TCA .. genre si tu n'es pas anorexique ni boulimique, tu n'es pas dans la tendance car je n'ai pas cherché un idéal de poids, je me sentais bien dans ma peau et puis voilà  :-( bref niveau soutien et compréhension de ce que je traverse, ce n'est pas la joie lol
Il y a mon témoignage sur ce lien si tu veux http://metropolis.over-blog.fr/article-10496731.html 
bon courage dans ton combat .. même si ce que je vis est différent et récent, il y a des sentiments que tu traverses que je ne partages que trop bien.
Bisous
Lola